Gastronomie

Fromage de chèvre aux épices et pain aux olives maison

Quand on vit à l’étranger, le bon pain et le bon fromage peuvent parfois manquer… Qu’à cela ne tienne : il suffit de le faire. Et c’est même carrément facile !

Recette du pain aux olives :
500g de farine (moitié complète, moitié blanche)
30 olives vertes dénoyautées
Une cuillère d’huile d’olive
250 ml d’eau
7g de levure de boulanger sèche (si vous en trouvez de la fraiche, faites moi signe !)
Une cuillère à café de sucre
Une cuillère à café de sel non iodé (par exemple sel de l’Himalaya)

1) Chauffer l’eau à 40°c (la température a son importance dans la préparation de la levure qui sera active entre 25°c et 45°c, à 50°c en revanche elle ne l’est plus)
2) Ajouter l’eau chauffée à la levure et la cuillère de sucre. Bien mélanger et laisser reposer 10 minutes. Des bulles mousseuses doivent se former. Si ce n’est pas le cas c’est que votre levure est trop vieille et n’est plus active. (la présence de sucre permet d’activer plus rapidement la levure, c’est un bon test pour savoir si elle est utilisable pour votre pain)
3) Dans une terrine ou un robot pétrisseur placer la farine, mélanger avec le mélange de levure puis la cuillère d’huile d’olive. Ajouter les olives. Pétrir jusqu’à ce que la pâte soit lisse et élastique (Autant vous prévenir : à la main ça peut prendre vraiment longtemps)
4) Ajouter la cuillère à café de sel. Pétrir à nouveau. (il est important d’ajouter le sel à la fin pour que celui-ci n’entre pas en contact avec la levure. En effet, le sel tue la levure).
5) Laisser reposer couvert d’un linge propre humide près d’une source de chaleur la pâte pendant une heure environ. La pâte doit doubler de volume.
6) Façonner son pain et laisser lever encore une heure.
7) Préchauffer le four à 220°c
8) Pendant ce temps, faire des grignes sur le pain (entailles au couteau selon votre imagination)
9) Placer le pain sur une plaque farinée (ou un Silpat si vous en avez un) avec un récipient contenant un peu d’eau dans le four. L’eau va provoquer de la buée, ce qui va donner une croûte craquante à votre pain.
10) Au bout de dix minutes, baisser à 200°c et cuire encore environ 20 minutes

 

Recette du fromage de chèvre :
1,9 litre de lait de chèvre cru
60g de jus de citron
sel non iodé
épices ou herbes au choix

1) Chauffer le lait à 85°c
2) Ajouter le jus de citron et couvrir 15 minutes
3) Normalement le lait doit avoir caillé. Si ce n’est pas le cas, rajouter un peu de jus de citron jusqu’à ce que le lait caille.
4) Dans une passoire préalablement couverte de grands carrés de gaze hydrophile stérile (trouvable en pharmacie), verser avec un écumoire en inox le caillé. Il est préférable de mettre la passoire au-dessus d’un grand cul de poule en inox afin de recueillir le petit lait. L’objectif est de laisser le petit lait s’évacuer pendant environ 2 heures, veillez à ce que le caillé ainsi récupéré ne baigne pas dans le petit lait.
5) Au bout de deux heures, rabattre la gaze sur le caillé et presser afin d’évacuer encore un peu plus de petit lait. Salez et assaisonner.
6) Si vous avez un moule de faisselle qui traine par là vous pouvez l’utiliser, sinon le fromage pourra tout simplement être versé dans un contenant en verre et y rester environ une semaine au frigo. Les gourmands pressés le mangeront ainsi, les plus audacieux tenteront même de l’affiner.

Quoi faire du petit lait restant ? Si vous aimez comme moi les boissons type lait ribot, ça pourra vous plaire de le boire… Mais sinon, mon petit doigt m’a même dit que l’on pouvait faire de la ricotta avec le petit lait… à tester !

Voilà, plus d’excuse pour ronchonner, les expats ! 😉
Bon appétit !

Published by Gwenola

38 ans, bretonne à tendance baroudeuse, photographe et communicante, hédoniste convaincue, maman comblée, passionnée et enthousiaste !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *